Delphine M. vous livre Thuin par touches: sorties, dégustations, portraits, projets...

“Le SEL est un moyen de de gérer la crise.”

tu dis selLe SEL à Thuin, vous en avez sûrement entendu parler dans la presse locale ou sur facebook. Le bouche-à-oreille, une des nombreuses spécialités thudiniennes, vous a même peut-être éclairé sur le sujet. Thuin, ville saline? Dans ce cas-ci, le SEL n’est pas à proprement parler cette substance blanche dont vous saupoudrez vos frites. Le SEL est un système local d’entraide. Anne Dubois est l’instigatrice du Tu-dis-sel de Thuin. Cette initiative ne surprendra pas les Thudiniens qui  la connaissent. Soucieuse d’une vie empreinte de solidarité, Anne place l’humain au coeur de ses actions. Au sujet d’empreinte, on peut dire qu’Anne a marqué Thuin de la sienne. Elle y a fréquenté assidûment le patro (jusque ses 23 ans) avant de devenir animatrice louveteaux et animatrice d’unité chez les scouts de Thuin. Pendant de nombreuses années, Anne a coulé des jours heureux dans notre cité batelière avant de la quitter… pour y revenir avec un projet plein d’humanité.

Delphine M. Peux-tu expliquer en quoi consiste le Tu-dis-sel?

Anne Dubois Un SEL est un groupe de personnes qui déclarent être prêtes à rendre tel ou tel service. Cela peut-être du babysitting, la préparation d’un banquet, une aide pour les déclarations d’impôts, du jardinage, etc. On va proposer une liste de services mais les personnes désireuses de s’inscrire dans le projet peuvent évidemment en proposer d’autres, non repris dans cette liste. Concrètement, les personnes s’inscrivent au SEL et précisent le type de service qu’elles sont en mesure de fournir. Chaque personne inscrite recevra un bottin avec les coordonnées des autres membres du SEL ainsi que les services qu’ils peuvent échanger.

Quand on a besoin d’aide, on se sert du bottin pour contacter les membres du SEL. Ils acceptent ou refusent de fournir le service. L’idée n’étant pas d’être disponible en permanence, chaque individu est libre de refuser une prestation. Tout le monde peut apporter quelque chose. Ca peut être deux heures par an. Il n’y a pas d’obligation de “quantité”. Les services sont comptabilisés en heures. On les appelle grains de sel. C’est la monnaie d’échange.

D. M. Comment est née l’idée de Tu-dis-sel?

A. D. Il y a quelques années, j’ai vu une émission télé qui présentait le concept. En voyant les témoignages diffusés, j’ai ressenti l’envie de lancer le projet. Les SEL ont démarré il y a 20 ou 30 ans dans des milieux que l’on qualifierait aujourd’hui de “bobo”. Maintenant, il existe des SEL un peu partout en Belgique. Je sais qu’on en trouve aussi en France et en Argentine. J’ai parlé du projet autour de moi. Aujourd’hui, nous sommes 10 à nous investir, avec le soutien du CPAS de Thuin. Cette collaboration permet la mise en valeur des compétences de toutes les couches sociales présentes en Thudinie. Elle traduit aussi la volonté de favoriser la diversité et l’intégration.

D. M. Quels sont les objectifs de Tu-dis-sel?

A. D. L’objectif est de créer un esprit de communauté et de réaliser des choses ensemble. On veut promouvoir le contact direct car le SEL est là pour encourager l’entraide. En créant un espace de rencontre, on souhaite favoriser la solidarité. C’est aussi un moyen de gérer la crise car le SEL permet d’obtenir des services sans engendrer de coût en monnaie sonnante et trébuchante. Pour y arriver, on va organiser l’offre de services, des réunions et des événements pour instaurer un esprit de communauté.

D.M. Pourquoi à Thuin?

A. D. A mon sens, c’est une petite ville où il y a une certaine communauté. La vie à Thuin est ponctuée d’événements qui rassemblent les gens. Précisons que le Tu-dis-sel s’adresse aux Thudiniens mais aussi aux personnes habitant dans les environs (ndlr: hors entité de Thuin comme Lobbes par exemple).

 Plus d’info? Venez à la séance d’information organisée le vendredi 17 février 2012 à 20h, dans la salle de réunion du CPAS de Thuin. Comment fonctionne un SEL? Quels services sont proposés? A quelles conditions? N’hésitez pas à poser vos questions.
Contactez Anne par mail: tu.dis.sel@gmail.com
Elle répondra à vos questions sans tarder.

Categories: Zoom

4 réponses à cet article.

  1. Dupuis Benoît says:

    Superbe idée que ce blog Delphine, et très belle réalisation. Bravo !

    • Delphine says:

      Merci beaucoup. C’est le meilleur moyen que j’aie trouvé pour prouver (et plus seulement dire ;) ) que Thuin est, en particulier pour les Thudiniens, une ville magnifique.

      • Dupuis Benoît says:

        Pour l’avoir visitée par une belle journée d’août 2009, je confirme. :-))))

        • Delphine says:

          Ah oui, ce n’était pas avec n’importe quel guide… ni n’importe quel pro du BBQ au bois de vigne. :D

Laissez votre avis