Delphine M. vous livre Thuin par touches: sorties, dégustations, portraits, projets...

“Thuin est une ville à l’échelle de l’homme.”

Marie-Yvonne de Saint-Georges travaille comme architecte urbaniste pour  Epure.  Cette équipe multidisciplinaire dispose de compétences en aménagement du territoire, économie ou encore sociologie. Epure dispose d’une solide expérience en matière de développement urbain. Quand on rencontre Marie-Yvonne de Saint-Georges, ce qui frappe est son incroyable disponibilité. Je l’ai interviewée un jeudi soir vers 21 heures. Elle terminait une journée harassante passée à arpenter Thuin et à rencontrer ses habitants. Rien n’échappe à son regard vif et certainement pas le potentiel qu’il y a en chacun d’entre nous. Sa passion pour son métier peut être résumée en une phrase : apprendre et encore apprendre des rencontres qui jalonnent son parcours professionnel. Et elle décèle un fabuleux potentiel dans l’amour que portent les Thudiniens pour leur ville.

Delphine M. Qu’entendez-vous par “rénovation urbaine” de la ville-haute?

Marie-Yvonne de Saint-Georges La rénovation urbaine présente l’avantage d’être une étude globale sur tout le haut de la ville de Thuin. L’étude vise à établir un diagnostic objectif mais également à écouter ce que ressentent les Thudiniens. Il y a une commission représentative des habitants, le comité de quartier, qui réfléchit aux pistes de développement pour l’aménagement et la valorisation de la zone. L’objectif est de déboucher sur une série de projets et d’actions concrets sur base d’un timing. A cela s’ajoute la nécessité d’envisager les possibilités de subsidiation, d’aides, qu’elles soient régionales ou européennes.

La rénovation urbaine a une visée globale: aménagement, culture, mobilité, etc. La rénovation s’adresse avant tout aux Thudiniens. Un axe essentiel du projet est de permettre le maintien et le développement de la population qui vit déjà à Thuin.

D.M. Quels sont les points forts de Thuin?

M-Y. de St-G. Ils sont évidents! Au premier regard, on voit de suite le centre historique émaillé de nombreux patrimoines, que ce soient des bâtisses modestes ou de prestige. Je note très majoritairement des bâtisses des 17e et 18e siècles. Il n’y a pas que ça. Thuin est une ville à l’échelle de l’homme. La ville-haute est sur un éperon rocheux enserré entre la Sambre et la Biesmelle. Elle offre des vues paysagères différenciées selon que l’on se situe au nord ou au sud. La ville historique est cernée par des milieux riches et des sites natura 2000.

Outre les caractéristiques physiques de la ville, ce qui me frappe, c’est la réactivité et l’implication des Thudiniens. Je pense à leur présence massive à la première réunion (lisez à ce sujet “Plus belle la ville“) ou encore à leur réactivité sur le questionnaire (NDLR: questionnaire de diagnostic disponible sur le site de la ville de Thuin). Ce genre de phénomène n’arrive pas tous les jours.

D.M. Que peuvent attendre les Thudiniens de la rénovation urbaine?

M-Y. de St-G. Il n’y a pas de projet préétabli. Le projet est à construire. Néanmoins en écoutant ce que les habitants disent, certains idées se profilent, comme l’allègement de la circulation de la Grand’ Rue. Il y a, sur un espace de 9 hectares, des disponibilités bâties et patrimoniales conséquentes (NDLR: église Notre-Dame des Carmes, Intersud, Chapelle des Soeurs Grises, etc.). En termes de capacité, il y a un fameux potentiel. C’est une des caractéristiques de Thuin. Il y a tant de choses à entreprendre malgré la petite taille de la ville.

D.M. Commet les Thudiniens peuvent-ils contribuer au développement de leur ville?

M-Y. de St-G. Ils peuvent participer à des réunions ou encore s’appuyer sur les membres de la commission de quartier comme relais vers l’Administration ou vers nous. J’invite les Thudiniens à nous faire part le plus vite possible de leurs idées. Qu’ils n’hésitent pas à nous dire s’ils sont prêts à jouer un rôle en tant que personnes ressources pour le développement de Thuin. Cela peut-être la garde d’enfants, l’animation d’ateliers créatifs, le travail sur un mur en pierres sèches des jardins suspendus, etc. Toute contribution est la bienvenue.

Les Thudiniens doivent faire savoir le rôle qu’ils veulent jouer dans la rénovation de leur ville. Leur participation légitimera l’ensemble de la démarche et donnera aux décideurs la volonté d’entreprendre. Cette participation directe permettra une bonne évaluation de l’action. De cette manière, le projet évoluera dans le sens correspondant aux attentes des Thudiniens.

logo plus belle la ville Thuin

 

Logo créé par le Centre Culturel de Thuin

Categories: Zoom

Les commentaires pour cet article sont fermés.