Delphine M. vous livre Thuin par touches: sorties, dégustations, portraits, projets...

tram de face« Tickets, s’il-vous-plaît. En voiture ! » Le dimanche 31 octobre, l’Association pour la Sauvegarde du Vicinal (ASVI) clôturait sa saison en beauté.  Les voyageurs ont pu sillonner l’ancienne ligne Thuin-Lobbes de nuit. C’est tous feux allumés (et parfois même à l’aide de lampes à pétrole) qu’ont circulé des  trams d’un temps que les moins de vingt ans…

Ni train fantôme, ni Galaxy Express 999 pour ces voyages dans une campagne noire (les trams traversaient une vallée encaissée surmontée d’un forêt pour rejoindre  Biesme-sous-Thuin), mais bien succès de foule et ambiance chaleureuse. Il faut dire que certains contrôleurs de titres de transports travaillaient à la lanterne. Les wagons les plus anciens étaient eux-mêmes éclairés de lampes à huile.

Odeurs de pétrole et de graisse on ajouté à l’authenticité de ce voyage à travers le temps. Au loin, les maisons perchées dans les remparts du midi découpent des points lumineux surmontés par le beffroi illuminé.  Certains Thudiniens reconnaissent la maison de proches voire la leur.

« Terminus, tout le monde descend. »  Sur le quai, la foule attend l’embarquement pour un nouveau trajet.gare terminus L’ultime voyage de l’année est fixé à 23 heures. Pour les curieux, l’aventure se prolonge dans le musée du tram de Thuin où ils sont accueillis avec un verre de l’amitié. Une organisation bien huilée et le concours de nombreux bénévoles pour donner vie à ces tramways nommés histoire.

Categories: Actualités

1 réponse à cet article.

  1. Excellent article. I’m dealing with several these difficulties.