Delphine M. vous livre Thuin par touches: sorties, dégustations, portraits, projets...

Archive pour January, 2014

Vous les avez peut-être déjà croisées derrière le bar de la foire au fleurs de Thuin voire lors d’actions Télévie menées à Biercée ou à Gozée? Peut-être aussi les avez-vous rencontrées à la Saint-Roch pour la vente de pâtisseries aux Waibes? Mais les connaissez-vous vraiment? Les Soroptimistes de Thudinie sont un club service exclusivement féminin qui oeuvre pour la “bonne cause”.

Ce club est un peu plus âgé que moi. Dès sa création en 1978 par Yvonne Lambot, le Soroptimist Thudinie se donne pour mission de promouvoir les droits de l’Homme et en particulier, la protection des femmes et des enfants dans tous les domaines (scolaire, professionnel, etc.).

Pour Claudine Beautrix, présidente des Soroptimistes de Thudinie: “Le fil rouge guidant nos actions est l’amélioration de la condition des femmes et des enfants. Actuellement, les Soroptimistes visent surtout l’éducation ainsi que la lutte contre la violence et le trafic des êtres humains. Cela, aussi bien chez nous, en Thudinie, qu’en Europe ou sur d’autres continents.”

Amies pour le meilleur

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler des Soroptimistes, surnommées Sorop’ pour les initiés, et vous vous interrogez sur ce mot étrange? Non, il ne s’agit pas de la Ligue des Optimistes du Royaume de Belgique. Non, il ne s’agit pas de soeurs consacrant leur vie au seigneur.

Le mot Soroptimist est issu de l’expression sorores optimum. Claudine traduit: “Ce sont des amies qui s’unissent pour le meilleur.”

Des projets pour 2014?

Cette année, les Soroptimistes de Thudinie travailleront prioritairement sur deux nouveaux projets.

Le premier concerne la violence conjugale avec un soutien sous forme de sponsoring à la plate-forme contre les violences conjugales. Le deuxième concerne l’éducation, avec la participation active à une école des devoirs nouvellement mise en place dans un établissement scolaire de Thuin.

Cette année, les Sorop’ poursuivront également un projet lancé en 2013: elles soutiennent la mise en oeuvre du jardin du renouveau à Grandrieu pour les autistes adultes.

Si les Sorop’ organisent des activités permettant la récolte de fonds afin de soutenir divers projets en ligne avec leur mission, elles refusent d’être considérées comme un simple mistercash. Elles s’inscrivent totalement dans une logique de don. Don d’argent mais aussi, et de plus en plus, don de temps. Dans une société où tout va de plus en plus vite, où les liens entre les personnes se distendent, le don de temps est un magnifique cadeau.

Télévie

Ce dont les Sorop’ de Thudinie sont particulièrement fières, c’est leur engagement en faveur du Télévie. Claudine explique: “Les Soroptimistes de Wallonie sont fortement impliquées dans les actions Télévie. En Thudinie, nous sommes très actives. Avant 2010, nous participions activement au train télévie et en versant un don. Depuis 2010, nous travaillons à la création d’un événement spécifiquement dédié au Télévie (NDLR souper à Gozée en 2010, action à Biercée en 2011, concert à Charleroi en 2013). Il y a une raison historique à cela: un membre fondateur et ancienne présidente du club, Jeanine Fievez a contribué à la création de l’événement il y a 25 ans avec RTL. Jeanine Fievez était la dame Télévie de Wallonie.”

J’ignorais totalement ce lien entre Thudinie et création du Télévie. Et même si le principal est que l’événement existe et qu’il vienne en aide aux personnes souffrantes, je ne peux réprimer un sentiment de fierté devant cet engagement “bien de chez nous”. Pas vous?

Si vous aussi, vous souhaitez contribuer au Télévie, l’information qui suit va vous intéresser. Le prochain événement Télévie organisé par les Soroptimistes de Thudinie aura lieu Le 8 mars 2014. Ces Sorop’ au grand coeur vous invitent à leur buffet gourmand dans le cadre somptueux du Château d’Ham-sur-Heure. Vous trouverez bien une petite place dans votre agenda pour la bonne cause?

 

Categories: Général

clin d'oeil sur thuin
Du 20 décembre 2013 au 25 janvier 2014, Marjorie Mahieu, peintre thudinienne, vous invite à découvrir ses toiles ayant pour thème la nature. Elle expose à la Bibliothèque communale “Roger Foulon”. Profitez de cette période de congés pour ravir vos yeux.

Envie d’assouvir votre curiosité?

Informations pratiques

Quand?
Du 20 décembre 2013 au 25 janvier 2014
Lundi: 9h-12h / 13h-15h
Mardi: 9h-12h / 13h-19h
Mercredi: 13h-17h
Vendredi: 15h-19h
Samedi: 9h-13h

Où?
Bibliothèque communale “Roger Foulon”
10, Quartier du Beffroi
6530 Thuin

Categories: Evènements

C’est grâce à Georges Cuisenaire (et aussi à mon instit’) que j’ai appris à compter. Les incontournables “réglettes” colorées ont traîné sur nos bancs à l’école primaire. En bois puis en plastique, elles ont rythmé notre apprentissage des chiffres.

Venez retracer le parcours de Georges Cuisenaire et l’invention des réglettes en visitant ‘exposition Georges Cuisenaire (1891-1976) ou l’extraordinaire aventure des nombres en couleurs.

Infos pratiques

Quand?
Du 7 septembre 2013 au 19 avril 2014. Ouvert du mardi au vendredi de 9h à 17h, le samedi de 9h à 16h et le premier dimanche du mois de 13h à 17h
NB: dernière entrée une heure avant l’heure de fermeture
Où?
Maison de l’Imprimerie 1, rue Verte à Thuin
Contact
071 59 59 70
maison.imprimerie@gmail.com
Maison de l’Imprimerie

Communiqué de la Maison de l’Imprimerie

A travers une exposition consacrée autant à l’homme qu’à son exceptionnelle invention, la Maison de l’Imprimerie rend hommage à Georges Cuisenaire (1891- 1976), inventeur des nombres en couleurs et pédagogue célébré aujourd’hui encore dans le monde entier.

Né à Quaregnon, Georges Cuisenaire est diplômé de l’École Normale de l’État et du Conservatoire de musique de Mons. Dès 1911, il occupe un poste d’instituteur à Thuin. En 1934, il devient directeur de l’enseignement communal de cette même ville. Il y fonde aussi l’École Industrielle. Les locaux de cette dernière, ainsi que ceux de l’ancienne école maternelle, devenue aujourd’hui le lieu d’accueil de la Maison de l’Imprimerie, portent maintenant encore le nom de cet illustre pédagogue. C’est donc tout naturellement que la Maison de l’Imprimerie, installée dans l’ «École Cuisenaire», face à la place du même nom, a décidé de consacrer une exposition de longue durée à la découverte essentielle de ce passionné d’enseignement : les Nombres en couleurs.

Très sensorielle et basée sur une correspondance structurée entre nombres, couleurs et petits bâtonnets ap- pelés «réglettes» (représentations matérielles des nombres de 1 à 10), cette méthode, longuement mûrie et expérimentée dans les écoles thudiniennes, permet un apprentissage révolutionnaire de la mathématique grâce aux extrêmes facilités de manipulation et de compréhension qu’elle suscite. Définitivement mise au point aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, cette méthode est rapidement adoptée par des pédagogues et des enseignants du monde entier. Georges Cuisenaire lui-même est invité à de multiples reprises à présenter ses découvertes tant en Europe qu’au Canada, aussi bien dans des colloques scientifiques qu’à la tribune d’universités prestigieuses.

L’exposition proposera non seulement un portrait en images et en objets de ce Thudinien d’exception mais également une présentation rigoureuse de la méthode et une évocation de sa réception à travers le monde. En mars 2014, un après-midi de colloque sera consacré à l’ensemble du sujet.

Categories: Evènements